Formation Sauveteur secouriste au travail (SST)

FORMATION SST (Sauveteur Secouriste au Travail)

 Description

Le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail (SST) est de porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention au cœur de son entreprise ou de sa collectivité

 Objectifs

Être capable de porter les premiers secours à toute victime d’un accident du
travail. En matière de prévention, mettre en application ses compétences au profit de la santé et sécurité au travail, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées

 Public et prérequis

Salariés. Aucun prérequis

 Organisation et durée

De 4 à 10 stagiaires ; 2 jours soit 14 heures en présentiel (il convient d’ajouter, le cas échéant, le temps nécessaire pour traiter les risques spécifiques de l’entreprise ou de la profession)

    Taux de réussite, taux de certification, degré de satisfaction

Taux de réussite : 100 % sur l’année 2020
Taux de certification : 100 %
Degré de satisfaction : 98 %

 Modalités d’évaluation et équivalence

Seuls les candidats qui ont suivi la totalité de la formation  et qui ont satisfait aux épreuves certificatives dans leur intégralité peuvent prétendre à l’obtention du certificat SST.

La validité de ce certificat est fixée à deux ans, et la prolongation de celle-ci est conditionnée par le suivi d’un stage « Maintien et Actualisation des Compétences » (MAC) tous les 24 mois, ainsi qu’à la réussite aux épreuves certificatives.

Équivalence : Conformément à l’article 1 de l’arrêté du 5 décembre 2002, les titulaires du certificat de sauveteur secouriste du travail à jour dans leurs obligations de formation continue sont réputés détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1).

 Qualifications formateur

Titulaire du certificat de « Formateur SST » ou de « Formateur de formateurs SST » valide

 Moyens pédagogiques

  • Plan d’intervention + pictogrammes
  • Matériel de simulation et d’apprentissage
  • 1 défibrillateur automatisé externe de formation avec accessoires
  • 1 lot de mannequins avec peaux de visage individuelles (ou dispositif de protection individuelle) :

 Mannequin RCP adulte

 Mannequin RCP enfant

 Mannequin RCP nourrisson

  • Divers matériels pour la réalisation des simulations
  • Matériel d’entretien des mannequins et consommables

 

  • Méthodes pédagogiques : théorique et pratique.

Tout le long de la formation les stagiaires sont invités à participer aux différentes mises en situation

 Programme

Unité 1 : Être capable de situer le cadre juridique de son intervention

  • Connaître les éléments fixant le cadre juridique de son intervention dans son entreprise
  • Connaître des éléments fixant le cadre juridique de son intervention en dehors de son entreprise
  • Être capable de mobiliser ses connaissances du cadre juridique, lors de son intervention

Unité 2 :Être capable de réaliser une protection adaptée

  • Être capable de mettre en oeuvre les mesures de protection décrites dans le processus d’alerte aux populations
  • Être capable de reconnaître, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son
    environnement
  • Identifier les dangers réels ou supposés dans la situation concernée
  • Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés
  • Imaginer, sous forme de scénarios simples, à partir des éléments matériels observés et des informations recueillies, les circonstances dans
    lesquelles pourraient se concrétiser les accidents liés aux dangers identifiés
  • Être capable de supprimer ou isoler le danger, ou soustraire la victime au danger sans s’exposer soi-même
  • Être capable de supprimer le danger
  • Être capable d’isoler le danger
  • En cas d’impossibilité de supprimer ou d’isoler le danger, être capable de soustraire la victime au danger

Unité 3 : Être capable d’examiner la(les) victime(s) avant / et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir

  • Être capable de reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un (ou plusieurs) des signes indiquant que la vie de la victime est menacée
  • Être capable de mettre en oeuvre les 4 actions de recherche permettant de détecter les signes indiquant que la vie de la victime est menacée
  • Dans le cadre où il y a manifestation de plusieurs signes, être capable de dé finir l’ordre de priorité des actions de recherche
  • Être capable d’associer au(x) signes décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre et de le(s) prioriser

Unité 4 : Être capable de faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise

  • Être capable de définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours appelés d’organiser leur intervention
  • Être capable d’identifier, en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise, qui alerter, et dans quel ordre
  • Le cas échéant, être capable de choisir, parmi les personnes présentes et selon des critères prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte
  • Être capable de transmettre aux secours appelés, ou à la personne choisie pour alerter, les éléments du message, en respectant les consignes pour assurer une transmission efficace et favoriser une arrivée des secours au plus près de la victime

Unité 5 : Être capable de secourir la(les) victime(s) de manière appropriée

  • Demander et exprimer des besoins
  • Être capable, à l’issue de l’examen, de déterminer l’action à effectuer, en fonction de l’état de la(les) victime(s), pour obtenir le résultat à atteindre
  • Être capable de mettre en oeuvre l’action choisie en utilisant la technique préconisée
  • Être capable de vérifier par observation, l’atteinte et la persistance du résultat attendu ainsi que l’évolution de l’état de la victime, jusqu’à la prise en charge de celle-ci par les secours spécialisés
  • Être capable de réaliser un suivi de la victime dans l’attente des secours en vue de détecter l’apparition de nouveaux signes indiquant que la vie de la victime est menacée
  • Être capable, en cas d’évolution de l’état de la victime, d’adapter sa conduite aux nouveaux signes décelés